Accueil Secteur bancaire français Métiers de la banque Chiffres-clés Les effectifs et les métiers bancaires  
 
 
 

Infos  

 
29 mai 2013

Les effectifs et les métiers bancaires

 

En 2012, près de 70% des plus de 370 000 collaborateurs des banques en France travaillent dans la banque de détail toutes activités confondues, les métiers sont fortement tournés vers les clients.

La part des métiers commerciaux* dépasse la moitié des effectifs. Ces métiers représentent en outre 68 % des embauches en 2012. A l'avenir, les métiers du commercial devraient continuer à représenter une grande part des recrutements.


Les métiers de management et de support** représentent 21 % des effectifs. Il s'agit des fonctions d'expertise (juridique, contrôle, RH...), souvent pour des postes de niveau cadre. Ces métiers continuent à augmenter. Ils représentent ainsi 17 % des recrutements en 2011.


Parallèlement, les métiers de traitement des opérations*** occupent désormais 27 % des effectifs, contre un tiers il y a 12 ans. Ces métiers comptent toutefois pour 19 % des recrutements en 2011.


Source : enquête emploi AFB.


*Métiers commerciaux : chargés d'accueil et services à la clientèle, chargés de clientèle particuliers, professionnels et entreprises, conseillers en patrimoine, responsables de point de vente, concepteur et conseiller en opérations bancaires et produits financiers, opérateurs de marché.

**Supports : marketing, RH, juridique, comptabilité ...

***Traitement des opérations : informatique, responsables d'unité ou experts traitant des opérations bancaires ...


Une part croissante des femmes, particulièrement chez les cadres


Les femmes représentent 56,5 % des effectifs en 2012, un taux en croissance depuis plusieurs années.

La part des femmes parmi les cadres croit à un rythme soutenu. On compte ainsi 44,6 % de femmes parmi les cadres en 2012, soit + 0,7 point en un an, à périmètre constant. L'objectif d'un taux de 40 % de femmes parmi les cadres pour 2010, fixé dans l'accord professionnel sur l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes est donc largement atteint.

La qualification croissante des métiers

L'élévation du niveau des embauches, conjuguée à la formation continue diplômante, fait évoluer fortement le niveau général de qualification de l'ensemble des collaborateurs. En 2012, plus de la moitié des effectifs sont des cadres (54,9 %). C'est une augmentation de plus de 20 points en 10 ans.

 
 
 
 
Retour haut de page