Accueil La banque des particuliers Moyens de paiement Sécurité des moyens de paiement Les banques investissent en permanence dans la lutte contre la fraude  
 
 
 

Infos  

 
10 janvier 2013

Les banques investissent en permanence dans la lutte contre la fraude

La sécurité des opérations bancaires est un sujet d'attention constant pour les banques françaises qui investissent en permanence dans la sécurité de leurs systèmes notamment pour prévenir la fraude à la carte bancaire.

 

Cependant, la sécurité est l'affaire de tous les acteurs : banques, consommateurs et commerçants. Dans un communiqué du 17 décembre 2012, la Banque de France et l'Observatoire de la sécurité des cartes de paiement soulignaient ainsi que "la lutte contre la fraude mobilise tous les acteurs et constitue une priorité des autorités publiques".

Les banques développent la prévention

Les banques informent leurs clients sur le dispositif en vigueur et sur les mesures à prendre en termes de prévention.


Elles communiquent régulièrement auprès de leurs clients, notamment sur leurs sites, pour que ceux-ci :

  • Ne partagent pas leurs données bancaires et ne divulguent pas, à qui que ce soit, les codes secrets de leur carte bancaire ni les codes d'accès de leur banque en ligne ;
  • Lorsqu'ils doivent procéder à des paiements sur des sites Internet, qu'ils veillent (s'ils ne connaissent pas le site) à ce que le site dispose a minima d'une sécurisation du paiement que la banque propose sous forme de sms, de boitier électronique ou autre ...
  • En cas de fraude, qu'ils déclarent systématiquement les faits auprès des forces de l'ordre afin qu'elles puissent opérer rapidement et qu'ils contactent leur banque dans les plus brefs délais.

Pour sa part, " Les clés de la banque " a élaboré le guide hors-série intitulé "Sécurité des opérations bancaires".


Ce guide rappelle les bons comportements à avoir pour utiliser sans risque carte bancaire et chéquier et sécuriser les opérations à distance. Il détaille également la procédure à suivre en cas d'incident : perte ou vol de carte bancaire, de chèque signé ou de chéquier, débit carte erroné, oubli des codes d'accès à la banque à distance, etc.


Rappelons qu'en 2011 plus de 17,5 milliards de transactions ont été réalisées en France, soit une hausse de 2,8 % par rapport à 2010. (source : BCE, statistiques de paiements, septembre 2012).

 
 
 
 
Retour haut de page