Accueil Espace presse Communiqués A fin 2009, les banques ont fait croître de manière significative les encours de crédit à l’économie française. Le crédit aux ménages enregistre une forte progression et le crédit aux entreprises amorce une reprise  
 
 
 

Communiqué de presse  

 


A fin 2009, les banques ont fait croître de manière significative les encours de crédit à l’économie française. Le crédit aux ménages enregistre une forte progression et le crédit aux entreprises amorce une reprise

Le crédit aux ménages enregistre une forte progression et le crédit aux entreprises amorce une reprise

En décembre, grâce à la mobilisation des banques sur le terrain, le taux de croissance de l'encours des crédits à l'économie (sociétés non financières + ménages) octroyé par les banques françaises se redresse en rythme annuel (+1,8% après +0,9% en novembre) et plus encore en rythme trimestriel annualisé (+4,5% après 2,1%), comme le souligne la Banque de France dans son communiqué du 29 janvier. Ce chiffre global traduit une croissance annuelle soutenue des encours de crédits aux ménages et un moindre recul des crédits aux sociétés en fin d'année, dans une conjoncture économique toujours difficile.

Les écarts constatés au cours des derniers mois entre les données toutes banques et celles relatives aux groupes bancaires ayant signé une convention avec l'Etat dans le cadre de la SFEF, laissent penser que la croissance des encours de ces groupes sera significativement supérieure à 2%. Elle sera connue dans les dix premiers jours de février.

Le crédit aux ménages est en forte progression

L'encours des crédits aux ménages est de 986,3 milliards d'euros à fin décembre, soit +4,1% en rythme annuel (3,7% à fin novembre). L'encours des crédits immobiliers augmente de +4%. Le marché de l'habitat a amorcé une reprise plus marquée au cours du quatrième trimestre de l'année (production en hausse de +8,1% sur le 4T2008)1 Observatoire Crédit logement/CSA grâce notamment à la baisse constante des taux depuis novembre 2008, s'établissant en moyenne à 3,80% en décembre 2009 (5,15 % en novembre 2008)2 Observatoire Crédit logement/CSA. L'encours de crédit à la consommation augmente de +3,5% en rythme annuel. Les derniers mois de l'année 2009, notamment décembre, ont été marqués par une demande dynamique de financement de l'automobile.


1 Observatoire Crédit logement/CSA

2 Observatoire Crédit logement/CSA

Le crédit aux entreprises amorce une reprise

L'encours total des crédits accordés aux entreprises, 770,5 milliards d'euros à fin décembre, est en recul en rythme annuel de - 0,9%, soit moins qu'en novembre (-2,4%), ceci confirmé par la hausse de +1,7% en rythme trimestriel annualisé.


Ce chiffre doit être apprécié en tenant compte du recours des grandes entreprises au marché financier, qui a été exceptionnellement élevé en 2009 et a sensiblement réduit leur appel au crédit bancaire. Les émissions nettes à moyen et long terme ont plus que quadruplé atteignant 63,7 milliards d'euros sur un an contre 14,4 milliards pour 2008.


En revanche selon la publication de la Banque de France du 7 janvier 2010 sur les crédits aux entreprises à fin novembre 2009, l'évolution du crédit pour les TPE/PME indépendantes (+1,8%) est supérieure à celle pour l'ensemble des entreprises. Le chiffre correspondant pour l'ensemble de l'année devrait être connu dans les dix premiers jours de février.


L'état des carnets de commandes a conduit les sociétés à des diminutions importantes de leurs stocks au cours de 2009, et plus généralement à la baisse de leurs besoins en fonds de roulement.

Les banques se mobilisent, notamment pour les petites entreprises

Les efforts des banques ont été particulièrement orientés vers les TPE/PME, par des campagnes de proximité mise en oeuvre par chaque réseau bancaire en leur faveur.

Les dirigeants des principales banques françaises sont allés à la rencontre de 1 200 PME, au travers d'un " tour de France " organisé par les Comités régionaux de la FBF. Au cours de ces rencontres, un certain nombre de questions sont remontées, dont celle des délais de réponses.

Les banques françaises viennent d'annoncer qu'elles vont clarifier le processus de décision d'octroi de crédit - en informant mieux les chefs d'entreprises.

Par ailleurs, chaque banque va annoncer, pour ce qui la concerne, un dispositif en faveur des TPE. Elle en précisera les modalités qui prévoiront notamment d'indiquer le délai de réponse à ceux qui demanderont un crédit.

CONTACT

Benoît Danton
email : bdanton@fbf.fr
Tel : +33 (0)1 48 00 50 70

 
Retour haut de page