Accueil La banque d'investissement et de marché MIF MIF : les banques françaises sont favorables à des marchés transparents et sécurisés  
 
 
 

Infos  

 
20 octobre 2011

MIF : les banques françaises sont favorables à des marchés transparents et sécurisés

La révision de la directive sur les marchés d'instruments financiers (MIF) constitue un enjeu majeur pour les banques françaises, en leur qualité d'acteurs des marchés et de distributeurs d'instruments financiers. Elles sont favorables à toute mesure permettant de garantir un bon fonctionnement des marchés, des règles de transparence adaptées et un renforcement de la régulation.

 

La crise financière a souligné en effet plus que jamais l'importance d'une organisation claire et sûre des marchés comme élément de la stabilité financière. Ainsi, la révision de la MIF doit avoir pour objectif d'établir un cadre européen efficace et concurrentiel pour les activités de marchés, en améliorant leur transparence, leur liquidité et en réduisant leur volatilité ; ce cadre renforcera leur légitimité économique de financement des entreprises et la confiance des investisseurs en ce qui concerne l'évaluation des sociétés par la mise en place d'un mécanisme efficace de découverte des prix.


Le projet que la commission européenne a publié le 20 octobre, contient à cet égard des avancées significatives que la FBF salue : extension des règles de transparence, pre et post-négociation, consolidation des données, renforcement des pouvoirs de l'ESMA.


Néanmoins, à ce stade, sous réserve d'un examen plus détaillé du texte, la profession bancaire française estime que la proposition de la Commission européenne ne répond pas suffisamment aux enjeux évoqués.


Ainsi la MIF 1 a favorisé la multiplication des marchés à statuts hétérogènes, source de distorsion de concurrence et de fragmentation de la liquidité, préjudiciable à un bon fonctionnement. Dans le cadre de la future directive et du futur règlement, le rôle de l'ESMA sera déterminant pour éviter la répétition de ce phénomène.

 
 
 
 
Retour haut de page