Accueil Espace presse Communiqués La conjoncture continue de peser sur l'encours de crédit  
 
 
 

Communiqué de presse  

 


La conjoncture continue de peser sur l'encours de crédit

Malgré un contexte économique difficile, l'encours global des crédits octroyés par les banques françaises progresse de + 1,2 % sur un an à fin octobre 2009, selon les dernières statistiques de la Banque de France. Ce chiffre regroupe une croissance des encours de crédits aux ménages qui se maintient à un niveau dynamique et une évolution des crédits aux entreprises plus fortement marquée par la conjoncture.

Le crédit aux ménages se maintient à un bon niveau

L'encours des crédits aux ménages est de 972,5 milliards d'euros à fin octobre, soit une croissance annuelle de + 3,4 %. L'encours des crédits immobiliers progresse de + 3,9 %. Cette croissance est soutenue par la baisse constante des taux, qui atteignent en moyenne 3,8 % en octobre 2009(1). L'encours de crédit à la consommation connaît une légère baisse de ? 0,2 % en un an selon la Banque de France. La demande de crédit est en France largement corrélée à la situation de l'emploi.

Les crédits aux entreprises reflètent la conjoncture

L'encours total des crédits accordés aux entreprises est de 765,8 milliards d'euros à fin octobre, soit un ralentissement sur un an de ? 1,6 %. Même si les conditions de crédit sont toujours attractives (les taux d'intérêts pratiqués par les banques françaises restent largement inférieurs à ceux de la zone euro(2)), la demande de crédit reste largement dépendante de la situation économique et de phénomènes particuliers, comme par exemple l'important déstockage pratiqué par les entreprises depuis le début de l'année.

Interrogés en octobre, les industriels prévoient une importante chute de leurs investissements pour 2009 (- 22 %), selon l'enquête sur les investissements dans l'industrie récemment publiée par l'Insee. Par rapport à l'enquête de juillet, les prévisions ont été revues à la baisse de 1 point.


Les grandes entreprises continuent d'avoir largement recours au marché obligataire pour se financer, ce qui se traduit par un moindre recours au crédit bancaire. Cette évolution témoigne de leur volonté de diversifier leurs sources de financement.

Les banques présentes aux côtés de leurs clients

Les banques ne relâchent pas leur mobilisation et cherchent à accompagner leurs clients particuliers et entreprises en cette période délicate. Ainsi, les dirigeants des cinq principales grandes banques françaises viennent d'achever leur " tour de France " qui visait à renforcer le dialogue avec les PME. Ils se sont rendus chacun à leur tour dans plusieurs villes de France et ont rencontré plus de 1 200 PME. La FBF est en train d'analyser le bilan des échanges.


(1) Source : Observatoire Crédit logement/CSA.

(2) 2,82 % en septembre 2009 en France, contre 3,36 % en moyenne dans la zone euro pour les crédits nouveaux, selon la Banque de France.

CONTACT

Benoît Danton
email : bdanton@fbf.fr
Tel : +33 (0)1 48 00 50 70

 
Retour haut de page