Accueil Espace presse Communiqués Financement de l'économie : le moteur du crédit bancaire fonctionne bien  
 
 
 

Communiqué de presse  

 


Financement de l'économie : le moteur du crédit bancaire fonctionne bien

Les banques françaises continuent de se mobiliser en faveur du financement des projets des ménages et des entreprises.

La croissance annuelle des crédits à l'économie s'est accélérée depuis le début de l'année pour atteindre + 3,15% à fin juillet. L'encours des crédits à l'économie franchit ainsi un nouveau cap et dépasse 2 050 milliards d'euros, avec un encours de 2 059 milliards d'euros à fin juillet 2015 (2 018 milliards d'euros fin 2014), d'après les derniers chiffres de la Banque de France.

Le financement des entreprises croît avec une remontée récente de la demande des TPE/PME

A fin juillet, l'encours de crédit aux entreprises s'élève à 862 milliards d'euros, un niveau jamais atteint. De plus, avec une croissance des encours de + 3,6% sur un an, le dynamisme du secteur bancaire place la France en tête des pays de la zone euro (+0,4% en moyenne).

Sur le seul mois de juillet, les banques ont accordé 21,6 milliards d'euros de crédits nouveaux aux entreprises, un montant supérieur à 2014 où la moyenne mensuelle de crédits nouveaux avoisinait les 15 milliards d'euros.

S'agissant plus spécifiquement des TPE/PME, qui bénéficient de la moitié des crédits mobilisés en faveur des entreprises, les encours atteignent 385,6 milliards d'euros à fin juillet, en progression de +2,8% sur un an. La principale évolution est l'augmentation de la demande de financement des projets d'investissements : 24% des PME ont demandé un nouveau crédit d'investissement au 2ème trimestre contre 21% lors de la précédente enquête de la Banque de France.

Les conditions d'accès des PME au crédit en France sont parmi les meilleures en Europe. Les taux sont particulièrement attractifs : 1,86% en France contre 2,83% en moyenne dans la zone euro, pour les nouveaux crédits inférieurs à un million d'euros en juillet 2015 (source BCE). Enfin, l'accès au crédit des TPE/PME reste élevé : au deuxième trimestre, plus de 9 PME sur 10 obtiennent les crédits d'investissements demandés et 8 sur 10 les crédits de trésorerie.

Les crédits aux particuliers progressent, tirés par le crédit à l'habitat

Les crédits aux particuliers s'élèvent pour leur part à 1 036 milliards d'euros, en croissance de 3,5% sur un an. Les crédits immobiliers représentent une part prépondérante de cet encours avec 852 milliards d'euros (+3,5% sur un an). 21,2 milliards d'euros de prêts nouveaux à l'habitat ont été accordés par les banques au mois de juillet 2015.

Les ménages continuent eux aussi de profiter de conditions d'accès au crédit favorables, avec des taux toujours bas (selon l'Observatoire CSA/Crédit Logement, les taux pratiqués en moyenne en août 2015 sont à 2,17%, hors assurance et suretés). Les banques jouent pleinement leur rôle dans l'accompagnement des ménages dans la réalisation de leur projet immobilier, avec un octroi de crédit responsable via l'analyse de leur capacité de remboursement.

CONTACT

Benoît Danton
email : bdanton@fbf.fr
Tel : +33 (0)1 48 00 50 70

 
 
Retour haut de page