Accueil Espace presse Communiqués Enquête CREDOC : Les efforts des banques ont permis un meilleur accès des ménages fragiles aux services bancaires  
 
 
 

Communiqué de presse  

 


Enquête CREDOC : Les efforts des banques ont permis un meilleur accès des ménages fragiles aux services bancaires

Les résultats de l'enquête CREDOC* publiée en avril 2010 démontrent une forte augmentation de l'accès aux services bancaires parmi les ménages vivant sous le seuil de pauvreté, au cours des dernières années. Ce résultat témoigne du succès des nombreuses initiatives prises par les entreprises bancaires en faveur des populations les plus fragiles, au cours des dernières années. La FBF constate ainsi que les efforts des banques pour faciliter l'accès aux services bancaires pour tous ont porté leurs fruits.


Selon l'étude, 80 % des ménages en situation de pauvreté se déclarent satisfaits des services et des outils procurés par leurs banques, et ce malgré un contexte économique dégradé. Ce taux élevé de satisfaction se rapproche de celui de l'ensemble des ménages français, situé au haut niveau de 90 %.


Et les données chiffrées confirment la forte progression enregistrée : 99 % des ménages en situation de pauvreté ont au moins un compte de dépôt en 2009 (96 % pour les bénéficiaires de minima sociaux). Ils sont de plus en plus nombreux à être équipés de moyens de paiement : 80% des ménages à minima sociaux ont une carte de paiement en 2009, contre 39% en 2001 (date de la première enquête). Les ménages fragiles financièrement ont davantage recours aux produits d'épargne et plus souvent accès aux crédits bancaires (24 % en disposent en 2009 contre 16 % en 2001).

Les initiatives de la profession bancaire

Un effort important a été accompli par les banques pour améliorer l'accès des ménages fragiles aux services bancaires. Par exemple, les banques proposent depuis 2005 une gamme de moyens de paiement alternative au chèque pour les personnes qui ne peuvent avoir de chéquier (carte à autorisation systématique, virements, prélèvements, TIP). Depuis 2006, elles ont simplifié l'accès au droit au compte, pour les personnes qui se voient refuser l'ouverture du compte.


Par ailleurs, grâce à son programme pédagogique Les Clés de la Banque, la FBF mène des actions en faveur des populations les plus fragilisées. Elle a signé de nombreux partenariats en région avec les acteurs sociaux afin de les accompagner dans leurs missions auprès des publics en difficulté (formation, guide d'éducation budgétaire...).


Pour autant les banques continuent à se mobiliser. Elles ont notamment lancé en début d'année une initiative collective pour généraliser le microcrédit personnel accompagné. La FBF a également signé un partenariat avec France Active pour promouvoir le microcrédit professionnel et renforcer l'accompagnement des personnes sans emploi souhaitant créer leur propre activité.



* Enquête réalisée en 2009 auprès de 3 échantillons par le CREDOC pour le compte du CCSF : 1522 ménages en situation de pauvreté monétaire (cible de l'enquête), 805 représentatifs de la population, 914 bénéficiaires de minima sociaux.

CONTACT

Benoît Danton
email : bdanton@fbf.fr
Tel : +33 (0)1 48 00 50 70

 
 
Retour haut de page